Monday, 18 January 2016

Mes Amis...

Tout d'abord, je vous souhaite une bonne année et j'espère que 2016 vous offrira tout ce dont vous pouvez espèrer.

De mon coté, je compte améliorer mon jeu de mandoline pour pourais comfortablement jouer avec mes amis et les voir plus souvent, réduire mon handicap au golf à un niveau plus respectable.... et terminer la décoration (parmis d'autres tâches ménagère en attente). Je peux presque aussi entendre ma femme me demander quand est-ce que le garage sera plus organisé!

Mais laissez-moi me concentrer sur le Bluegrass ici (surtout parce-qu'organiser le garage est trop effrayant!), et  laissez-moi dire que, si je suis membre du conseil EBMA, ceci est juste mon opinion personnelle.

Il y a eu un article récent sur une discussion abordant le rôle d'EBMA et de SPBGMA. Un des commentaires a été cité en relation au rôle d'EBMA. Ecrire un "compare et contrast" article parlant des deux organisations  basées aux USA et de EBMA serait un article en soi-meme. Cependant, j'aimerais parler de certaines choses que je voudrais voir en 2016.

Quand j’ai rejoint le conseil EBMA, et c’est toujours mon avis ici, je pensais que nous devions nous concentrer sur l’audience et les adhésions, et ceux-ci sont refletés dans la déclaration sur le site d’EBMA. Cela colle avec mon opinion sur les groupe d’adhesion:

- Prendre part au plus vastes aspects promotionnelles de l’oganisation et de Bluegrass.
- Le maillage d’un point central pour les fans et les musiciens.
- Un aspect soutien/développement
-
C’est la que mon vie non-Bluegrass m’interromp et demande: “si ce sont vos buts (buts généraux), quels sont vos objectifs (résultats spécifique et mesurables)?” Un des résultats tangibles est la bourse d’étude accordée à Tabitha Agnew et Evan Lyon pour aller à la ‘Sore Fingers Summer School’  (voir article de Novembre du blog). Le site continue d’être revu et affiné et il y a d’autres initiatives en cours qui seront discutées et annoncées dans les mois a venir.

Mais la grande question pour moi, en tant que member du conseil EBMA, est  la suivante:  à quel point EBMA représente le Bluegrass en Europe? Ne vous méprenez pas! Il y a un niveau énorme d’implication au sein d’EBMA pour promouvoir, supporter, discuter et faire la publiciter de tous les aspects du Bluegrass en Europe, et des nombreuses heures de travail bénévole vont dans ces activités, mais j’aimerais voir plus de participation de la part de mes amis Bluegrass en France, Allemagne, Belgique, Pays-Bas et tous les autres pays européens.

Quand je pense au Bluegrass, mes premieres pensées ne sont pas sur IBMA ou SPBGMA, ou meme EBMA! Mes premieres pensées vont aux fans du Bluegrass que je rencontre et au coté desquels je m’assoie lors des festivals et des concerts, aux musiciens qui passent du temps à parler (ou jouer) après les concerts avec des fans et aux bénévoles innombrables qui travaillent à mettre en place des évènements locaux et des festivals, et a mener leur association nationale de Bluegrass.

L’EBMA travaille très dur pour revoir and améliorer sa présence sur les réseaux sociaux (blog, site internet, page facebook, etc), et nous avons les moyens d’aider nos voisins Bluegrass dans tous les pays Européens à annoncer les évènements à venir, les concerts, les jam sessions et les écoles de musique. En 2016 je voudrais voir plus d’associations nationales de Bluegrass, d’organiseurs des festivals de Bluegrass et des promoteurs de concerts nous parlant à nous à l’EBMA de ce qui se passe dans vos regions et de comment nous pouvons vous aider à faire passer le mot pour votre compte; après tout, nous sommes tous des fans de Bluegrass aussi!

Merci à Tina , Tom & Lou ...